Bien­v­enue

Nous, une équipe de professeurs de langues, avons lancé au SCRIPT le projet « Sproochen anescht denken » dans le but de proposer un réajustement de lʼenseignement des langues au secondaire.

Principes

Plurilinguisme
Plurilinguisme

Les enseignants favorisent l’ouverture aux langues et poussent de façon ciblée les élèves à dévelop­per leurs com­pé­tences plurilingues pour qu’ils appren­nent à maitris­er des trans­ferts sys­té­ma­tiques de com­pé­tences, de con­nais­sances et de straté­gies d’une langue à l’autre.

Dimensions linguistiques de lʼenseignement
Dimensions linguistiques de lʼenseignement

L’élève sera placé le plus sou­vent pos­si­ble dans des sit­u­a­tions d’apprentissages con­tex­tu­al­isées et authen­tiques dans lesquelles il pour­ra dévelop­per ses com­pé­tences dans les qua­tre domaines lin­guis­tiques. Cette approche dif­féren­ciée sera mise en pra­tique entre autres à tra­vers la réal­i­sa­tion de tâch­es’, donc de sit­u­a­tions-prob­lèmes, ou de pro­jets interdisciplinaires.

Apprentissage Autonome
Apprentissage Autonome

Les élèves seront amenés à dévelop­per des méth­odes et straté­gies cog­ni­tives et métacog­ni­tives effi­caces pour qu’ils arrivent à con­stru­ire des savoir-faire durables et appren­nent à réguler à long terme et de façon autonome leurs apprentissages.

Interculturalité
Interculturalité

L’enseignant poussera les élèves à dévelop­per leurs com­pé­tences inter­cul­turelles en favorisant une prise de con­science des simil­i­tudes et des dif­férences entre les cul­tures véhiculées par les langues enseignées. On pro­mou­vra ain­si la tolérance et la com­préhen­sion mutuelle.

Différenciation
Différenciation

Pour pou­voir gér­er l’hétérogénéité en classe, pour mieux soutenir et encour­ager les élèves ren­con­trant des dif­fi­cultés d’apprentissage et garan­tir à cha­cun de pou­voir dévelop­per ses savoir-faire et d’acquérir des savoirs, il faut avoir recours à la dif­féren­ci­a­tion péd­a­gogique. Il s’agit là d’un souci de démocratisation. 

Intégration des TIC
Intégration des TIC

Pour motiv­er l’élève à exprimer sa per­son­nal­ité et sa créa­tiv­ité, on intè­gre de façon régulière aux cours les tech­nolo­gies de l’information et de la com­mu­ni­ca­tion, favorisant égale­ment des proces­sus d’apprentissage plus var­iés et autonomes.

Apprentissage Extrascolaire
Apprentissage Extrascolaire

L’apprentissage des langues dans des con­textes extrasco­laires sera pro­mu de façon sys­té­ma­tique et on encour­agera tout investisse­ment des élèves dans des activ­ités péri- ou paras­co­laires qui lui per­me­t­tent de dévelop­per ses com­pé­tences langagières.

Apprentissage
par projet
Apprentissage
par projet

L’élève sera placé le plus sou­vent pos­si­ble dans des sit­u­a­tions d’apprentissages con­tex­tu­al­isées et authen­tiques dans lesquelles il pour­ra dévelop­per ses com­pé­tences dans les qua­tre domaines lin­guis­tiques. Cette approche dif­féren­ciée sera mise en pra­tique entre autres à tra­vers la réal­i­sa­tion de tâch­es’, donc de sit­u­a­tions-prob­lèmes, ou de pro­jets interdisciplinaires.

Feedback
Feedback

Afin que l’élève réus­sisse son appren­tis­sage, il est impor­tant de le met­tre en con­fi­ance : l’erreur sera donc accep­tée comme source d’apprentissage et on don­nera régulière­ment des feed­backs posi­tifs, des­tinés à val­oris­er les acquis et pro­grès de l’apprenant.

Peer-Learning
Peer-Learning

Une pra­tique général­isée du peer-learn­ing” per­me­t­tra de miser sur l’interaction et de favoris­er de telle sorte la com­mu­ni­ca­tion en classe. On arrivera ain­si à mieux exploiter les ressources et les savoir-faire des apprenants.

Journée des Langues

Edition 2018

La Journée des Langues 2018 a été con­sacrée aux éventuels prob­lèmes de langues ren­con­trés lors de l’apprentissage de matières non-lin­guis­tiques (géo­gra­phie, his­toire, économie, sci­ences naturelles, etc.). 

Les par­tic­i­pants y avaient l’occasion de pren­dre con­science des dif­fi­cultés liées à la langue d’instruction, la langue cog­ni­ti­vo-académique (Bil­dungssprache), et ont décou­vert dif­férentes méth­odes leur per­me­t­tant de mieux aider leurs élèves à assim­i­l­er la matière étudiée.

Après une phase de mise en pra­tique en classe, les enseignants se sont réu­nis une 2e fois pour s’échanger sur leurs expériences. 

Revenir en haut